ORCHESTRAL  500
Amplificateur de haute Fidélité pour audiophiles
Monophonique 500 Watts RMS
PRÉSENTATION
        Avec « Orchestral 500 », nous vous proposons de réaliser un amplificateur monophonique prestigieux et de très forte puissance puisqu’il peut allègrement dépasser les 500 watts efficaces (RMS) sur une charge de 4 ohms sans déformation du signal. De mémoire d’auteur, nous n’avons jamais publié d’étude visant à atteindre une telle puissance, surtout pour cette qualité d’écoute. 
        Cet amplificateur, précédé d’un filtre passe-bas, complète parfaitement le « Mélomane 400 » avec un caisson de basses digne de ses performances. Il s’intègre également au sein d’une installation audiophile de très forte puissance, à condition d’en construire deux exemplaires pour la stéréophonie. Enfin, pour les musiciens, il trouve parfaitement sa place sur une scène. Il offre une excellente dynamique, un son clair, chaleureux et mérite une enceinte capable de reproduire sa vivacité sonore. 
        Nous n’avons pas prévu de coffret, mais simplement un solide châssis supportant l’amplificateur équipé de ses dissipateurs thermiques et de son alimentation. Il est pratiquement indispensable de le faire suivre d’une centrale de protection audio comme celle décrite dans le numéro 352 d’EP afin de prévenir tous risques pour les enceintes et de bénéficier d’un démarrage en douceur. 
        A l’instar du « Mélomane 400 » nous n’employons que des composants récents et performants de fabricants renommés, il est essentiel d’utiliser ceux préconisés, disponibles dorénavant auprès de la société Saint Quentin Radio, annonceur dans notre magazine. 
        L’appareil est volontairement dépourvu d’un correcteur de tonalité, incompatible avec la haute qualité musicale pour audiophiles. 
        Bien que non recommandée aux débutants, cette réalisation ne présente pas de difficultés majeures, contrairement aux amplificateurs à tubes, à condition de suivre scrupuleusement cette étude. 

CARACTÉRISTIQUES
        Les mesures de puissance ont été effectuées dans notre laboratoire à l’aide de la charge passive décrite dans le numéro 338 d'Électronique Pratique (mai 2009) sous un signal sinusoïdal de 1kHz. 
 
   • Puissance maximale RMS (efficace) par canal sous 8 Ω = 282 watts (47,5 volts). 
   • Puissance brève RMS (efficace) par canal sous 8 Ω atteinte lors des essais : 376 watts (54,9 volts). 
   • Puissance maximale RMS (efficace) par canal sous 4 Ω = 501 watts (44,8 volts). 
   • Puissance brève RMS (efficace) par canal sous 4 Ω atteinte lors des essais : 655 watts (51,2 volts). 
   • Sensibilité d’entrée : 2000 mV RMS (équivalente au niveau de sortie d’une platine CD). 
   • Gain : 27,7 
   • Temps de montée (slew rate) de 50V/µS. sur un signal carré de 10kHz. 
   • Dispositif de silence (mute) et d’anti-saturation intégré avec visualisation. 
   • Protection intégrée contre les surchauffes. 
   • Refroidissement passif très efficace (pas de ventilateurs). 
   • Construction sur châssis comprenant l’alimentation (dessous) et l’amplificateur (dessus). 
   • Quatre étages de puissance complémentaires de type « Push-pull ». 
   • Composants récents spécifiques aux applications audio de puissance. 
   • Tension d’alimentation symétrique + et – 80 volts. 
   • Une seule mise au point facultative (mesure de tension). 
   • Pas de câblages externes des organes de commande. 
   • Pas de câblages externes des transistors de puissance. 

Offrez un don à partir de la page d'accueil pour obtenir l'étude complète de cet article
Téléchargez gratuitement : les fichiers nécessaires (schéma, circuit imprimé, implantation, etc.)